Documentaires antisexistes pour ados chez Syros

Il y a quelques jours, je vous parlais de la fabrique des filles de Laure Mistral, passionnant documentaire sur l’éducation genrée. Il s’inscrit dans une collection intitulée « Femmes ! » dont j’avais envie de vous parler aujourd’hui.

La collection « Femmes ! » est construite sur le modèle de la collection « j’accuse ! », à partir de témoignages. Elle a pour but « d’amener chaque lecteur – fille, femme, garçon ou homme – à s’engager dans les grands combats pour l’égalité entre femmes et hommes ». Elle est dirigée par Philippe Godard et certains titres sont publiés en partenariat avec le mouvement français pour le planning familial (MFPF).

Dans un entretien, Sandrine Mini, directrice des éditions Syros, en parle ainsi :

Je souhaitais depuis plusieurs années développer des collections de livres qui puissent aider à lutter contre le sexisme et les discriminations de genre. (…) Nous sommes nombreux à être inquiets par la recrudescence des collections spéciales « filles » et spéciales « garçons » qui, au lieu de promouvoir la mixité, renforcent de manière scandaleuse des stéréotypes déjà trop ancrés dans les mentalités. Lorsque Elise Thiébaut et Agnès Boussuge, auteures du « J’accuse ! » sur l’excision Le pacte d’Awa, m’ont fait part de leur envie (et de l’urgence) de voir naître, enfin, une collection entièrement consacrée aux questions d’égalité entre les hommes et les femmes, il a paru évident que Syros était la maison qui pouvait et devait se lancer dans une telle entreprise. J’ai donc décidé de reprendre le nouveau modèle de « J’accuse ! » (témoignages et documents), et de publier cette série de titres sous le nom de « Femmes ! » pour qu’ils soient immédiatement identifiables. Contrairement à « J’accuse ! », les titres « Femmes » n’ont pas tous vocation à dénoncer les violations de droits humains mais ils s’attachent, en donnant matière à débat, à démontrer l’importance d’un combat pour l’égalité des sexes. Philippe Godard a accepté de prendre la direction de ces titres et nous avons confié la rédaction des deux premiers ouvrages à Elise Thiébaut et Agnès Boussuge. Il s’agit de Si j’étais présidente, Des femmes en politique et J’appelle pas ça de l’amour, La violence dans les relations amoureuses.

Parmi les titres existants, on trouve donc La fabrique des filles, en version papier ou en version numériquele droit de choisir, un livre numérique sur l’avortement en France et dans le monde. Deux titres plus anciens sont épuisés, mais sans doute trouvables en bibliothèque : si j’étais présidente, sur les femmes en politique, et j’appelle pas ça de l’amour, la violence dans les relations amoureuses. On peut y ajouter un titre de la collection « j’accuse ! » le pacte d’Awa, pour en finir avec les mutilations sexuelles, lui aussi épuisé. Il ne semble plus y avoir de publication dans cette collection.

Mais les éditions Syros viennent de publier dans une autre collection les mots indispensables pour parler du sexisme de Jessie Magana et Alexandre Messager. Il s’agit là encore d’un documentaire pour les ados et les adultes. Il est décrit ainsi sur le site de l’éditeur :

Le sexisme est plus que jamais d’actualité. Même si notre société a évolué, l’égalité entre les hommes et les femmes, entre les filles et les garçons, est loin d’être réalisée. Nous sommes encore prisonniers de nos clichés, de nos stéréotypes sexistes. Ils peuvent avoir de lourdes conséquences et nous empêchent de nous réaliser pleinement. Parler du sexisme, c’est tenter de le comprendre pour mieux le combattre. Tel est l’objectif de ce livre, qui, sous la forme d’un abécédaire en 60 mots, décrypte tous les aspects du sexisme, passés et présents : de « Amazones » à « Zizi/Zézette », en passant par « Beauté », « Égalité des sexes », « Foot », « Manuels scolaires », « Violences »…

mots indispensables pour parler du sexisme

Je n’ai pas encore eu l’occasion de le lire, j’espère que ça sera le cas rapidement, mais j’en ai entendu beaucoup de bien et les extraits que j’ai lus ici (merci Syros pour les extraits en ligne) m’ont semblé très prometteurs. Si vous voulez en savoir plus, il y a eu un article dans Ouest France. Et sur les blogs, la mare aux mots, les livres de Georges, Lireado, le bateau livre, le blog des ados de Mollat.

Les auteurs ont été invités dans l’émission « Tous les chats sont gris » sur France inter. Jessie Magana, auteure engagée, a publié de nombreux livres autour des droits des femmes (Comment parler de l’égalité filles-garçons aux enfants, Riposte ! comment répondre à la bêtise ordinaireGisèle Halimi non au viol !…). Elle a été l’invitée de l’émission « Ecoute, il y a un éléphant dans le jardin » du 14 mai (que j’avais déjà mis dans ma sélection de liens du 25 mai) et elle est super à écouter. On trouve également un entretien avec elle ici.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s