Mois: août 2018

Les liens du moment

Bon. Le dernier article de cette catégorie date de janvier. Alors certains « liens du moment » seront un peu anciens, en fait, mais il me semble quand même très intéressant de les signaler !

Chouettes sélections

Incontournable, « Plouf ! spécial antisexisme » est un webzine du blog la mare aux mots qui propose une sélection de 80 livres antisexistes (albums, documentaires, romans) qu’on peut télécharger ici ou feuilleter .

plouf

Les livres sont bien choisis, récents, tous disponibles. c’est vraiment un chouette travail qui va rejoindre ma sélection de bibliographies !

Notons que la mare aux mots a également publié récemment deux articles en accès livre, un sur des livres jeunesse LGBTQ+, le second, intitulé girl power, sur le féminisme, les droit des femmes et des portraits de femmes.

 

Découvert grace à Olympe, le projet européen G-book a pour ambition de « promouvoir une littérature pour enfants “positive” du point de vue des rôles et des modèles de genre, c’est-à-dire ouverte, plurielle, variée, sans stéréotypes, caractérisée par le respect et la valorisation des diversités. » C’est un projet regroupant des universités, des bibliothèques et des centres de recherche de 6 pays (Italie, France, Espagne, Irlande, Bulgarie, Bosnie), et donc disponible dans ces 6 langues et en anglais. Le site propose une bibliographie, des sélections thématiques (corps, sentiments et émotions, diversité et égalité, familles, personnes célèbres), des jeux. Des achats de livres pour des bibliothèques et des collaborations avec des éditeurs sont prévus.

15 livres antisexistes et féministes à lire dès 3 ans sur le blog parisianavore (je ne suis pas convaincue par Boucle d’ours et Rebelle au bois charmant, mais le reste de la sélection est chouette !).

 

Littérature jeunesse

Le blog face de citrouille propose « face de féministe« , une chouette newsletter pour causer antisexisme en littérature jeunesse avec chaque mois « la présentation d’une autrice pour la jeunesse, une sélection de liens à ne pas manquer (vidéos, articles de presse, réflexions, chroniques), des livres engagés, des extraits de romans (ou albums) et d’articles de recherche, la mise à l’honneur de personnages féminins ». Pour s’inscrire, c’est ! Et n’hésitez pas à suivre ce blog dont l’autrice est féministe et attentive aux représentations, en particulier LGBT. Voilà par exemple une sélection de 8 livres jeunesse avec un message féministe, qui changent un peu par rapport aux titres qu’on trouve souvent dans les sélections.

Un nouveau blog, planète diversité, qui s’intéresse à la littérature young adult du point de vue de la diversité (genre, orientation sexuelle, handicap et maladie, représentation du corps, personnages racisés…). Ils ont également un compte twitter.

Télérama parle de Talents Hauts, « la maison d’édition jeunesse qui piétine les stéréotypes ».

 

Education à la sexualité : 

La loi dit, depuis 2001, que chaque élève doit avoir au moins trois séances d’éducation à la sexualité par an du CP à la terminale. Elle était insuffisamment appliquée jusque là, et Marlène Schiappa a indiqué qu’une circulaire serait diffusée afin que la loi soit appliquée et que ces séances aient lieu. Cela a réactivé les délires des réacs, qui parlent de légalisation de la pédophilie, d’apprentissage de la masturbation, etc. Ces discours délirants se propagent sur les réseaux sociaux, obligeant à une réaction. Le monde a donc fait un article expliquant que « l’école de promeut pas la masturbation à 4 ans« … Je pense qu’il faut y être très vigilant, étant donné ce qui s’est passé il y a quelques années avec les ABCD de l’égalité

 

Bonne lecture !

Et n’hésitez pas à me suivre sur twitter où je partage régulièrement des ressources !

Publicités