Mois: septembre 2015

La ballade de Mulan

Quand on entend « Mulan », on a généralement en tête l’héroïne de Disney. Je ne fais pas figure d’exception, j’ai découvert Mulan par ce dessin animé. Mais ici, on revient aux sources puisque le texte de l’album que je vous présente aujourd’hui est une traduction du texte original de la ballade de Mulan, un poème du IVe siècle très connu en Chine, et souvent appris par coeur par les écoliers chinois.  Il est traduit ici par Chun-Liang Yeh et illustré par Clémence Pollet. Et on retrouve le principe de la maison d’édition Hong Fei Cultures : inviter une illustratrice française à illustrer un texte chinois. « En se gardant de tout didactisme ou exotisme, HongFei a à cœur, non de « montrer » une Chine objet de curiosité mais d’emprunter le regard d’auteurs chinois pour offrir aux jeunes lecteurs des histoires à aimer où ils se surprendront à s’émerveiller avec l’Autre, qu’ils croyaient pourtant si différent. »

ballade de Mulan

Mulan, donc, voyant que son père, âgé, est appelée aux armes, décide de partir à sa place.

image

Elle combat pendant 12 ans. Refuse les honneurs proposés par l’empereur et rentre chez elle.

« Elle enlève son ont manteau des temps de guerre et revêt sa robe de jadis. Après avoir ajusté ses boucles devant la fenêtre, elle ille sur son front une mouche jaune face à son miroir. Mulan ressort alors pour saluer ses compagnons d’armes; tous sont frappés de stupeur. Douze ans durant, ils ont fait route ensemble, nul ne savait que Mulan était fille ».

image

On note au passage qu’il n’est pas question ici d’histoire d’amour, inventée de toute pièce par Disney, et très fréquente dans les histoires où des femmes s’habillent en homme, comme pour montrer qu’elles restent femmes, donc que l’amour reste au coeur de leurs préoccupations et qu’après une période de travestissement, on revient à « l’ordre des choses », c’est-à-dire le couple hétérosexuel.

Revenons à notre album. Ce livre est intéressant, à mes yeux, pour plusieurs aspects.

Il montre tout d’abord une héroïne courageuse, qui s’illustre dans un domaine masculin. Elle prend elle-même ses décisions, est indépendante et forte. Même si je suis une antimilitariste convaincue, je trouve intéressant de proposer à ses enfants un modèle de femme forte, et j’ai été ravie de faire dédicacer ce livre pour ma fille.

Il s’interroge sur la question du genre. Mulan reste elle-même, qu’elle soit en uniforme de soldat (il n’est d’ailleurs jamais dit qu’elle se déguise, juste qu’elle s’habille en soldat) ou en robe.

imageimage

la transformation

Et pousse le lecteur à se questionner sur ses représentations, sur les stéréotypes (oui une femme peut être soldat, peut être aussi courageuse qu’un homme…). Ce livre montre qu’il ne faut pas s’arrêter aux apparences. Que chaque être humain est beaucoup plus riche que les stéréotypes de genre dans lesquels on a tendance à l’enfermer.

image

La couverture du livre, sous la jaquette : un soldat, une femme, la même personne ? 

L’objet livre est également magnifique : un grand format, des linogravures sublimes… Même si mes photos ne sont pas terribles, elle suffisent à montrer, je pense, que ce livre est un régal pour les yeux.

Pour en découvrir plus, lisez aussi les articles de Lucie Kosmala pour Madmoizelle, la librairie « la boite à histoires », Bob et Jean-Michel

Les liens du moment (9 septembre 2015)

Je n’oublie pas le blog, je suis en pleine préparation d’une série d’articles et je ne désespère pas de trouver un moment pour les écrire ! Devinez de quoi je vais vous parler :

image

Mais en attendant, voilà un peu de lecture !

De chouettes livres antisexistes

Une chronique de La Mare aux Mots pour combattre les clichés (documentaires).

Un article de Ricochet sur j’aime pas la danse de Stéphanie Richard et Gwenaelle Doumont.

Are you a boy or are you a girl ? de Sarah Savage, un album en anglais pour les 3-7 ans dont le héros n’a pas de sexe prédéfini. Une page Facebook (en anglais également) lui est consacré.

Une petite sélection de livres de Talents Hauts pour les « graines de féministes ».

Un peu à part, une bibliographie sur la masculinité faite par la médiathèque départementale du Nord. Je la partage parce qu’elle est intéressante sur bien des points, en particulier pace qu’elle mêle ressources jeunesse et adulte, ressources vidéos et livres, fictions et documentaires. Cependant l’introduction est agaçante (parlons des hommes le jour e la Journée internationale du droit des femmes, on n’en parle pas assez… et les pauvres hommes souffrent de la misandrie…) et certains titres sont réacs (ah, Stéphane Clerget, qui a commis ceci…). A prendre avec précaution donc.

Analyse de la littérature jeunesse 

La figure de l’ogresse, entre amour et destruction.

« Des représentations sexistes dans la littérature de jeunesse aux différentes formes de violences » par Bénédicte Fiquet.

Lutter contre la censure

Malgré les attaques, les livres jeunesse LGBT resteront à la bibliothèque de Grandbury (Texas).

Censure du bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon dans un lycée américain.

A voir et à écouter

Le centre Hubertine Auclert a créé une vidéo courte, claire et accessible pour expliquer ce qu’est le genre :

et une deuxième sur le sexisme et son lien avec les violence :

D’autres vidéos devraient suivre.

Quand des enfants commentent des pubs (sexistes) mettant en scène des femmes. Pour rappeler que les images publicitaires ont un effet sur l’inconscient et sur l’éducation des enfants.

Serge Hefez a consacré cet été une série d’émission à la jeunesse, intitulée le bel âge sur France Culture. Un des épisodes était consacré aux « jeunes face aux identités masculines et féminines« , un autre à la sexualité, un autre aux transformations de la famille et de la conception. Les autres épisodes sont intéressants également !

La rediffusion d’une interview de Gisèle Halimi datant de 1973. Elle y parle d’avortement, mais aussi de féminisme, du travail des femmes, de politique… Captivant !

Projet, initiatives, concours

Création d’un Collectif des créatrices de bandes dessinées contre le sexisme. On y trouve des témoignages, des ressources, mais aussi une charte et des pistes pour lutter contre le sexisme.

3e édition du Prix « Jeunesse pour l’égalité » par l’observatoire des inégalités, concours de communication visuelle pour les 11-25 ans.

Divers

Une étude sur les jeux Iphone pour enfants intitulée des pixels et des stéréotypes par Sophie Gourion.

Bonne lecture ! Vous pouvez retrouver ces liens intéressants plus régulièrement sur la page facebook du blog et sur twitter.