SLIP

Société de Libération de l’Imaginaire contre les Préjugés

J’ai la grande joie de vous annoncer la création d’une association de lutte contre les stéréotypes sexistes dans l’éducation, la Société de Libération de l’Imaginaire contre les préjugés (ou SLIP pour les intimes).

bannière_SLIP

A l’origine de cette association, mon amie Elise (connue parfois sous le pseudo Maman Rodarde) et moi, qui avions la volonté de concrétiser notre engagement par des ateliers, des interventions et des rencontres concrètes, chacune avec sa spécialité (moi la littérature jeunesse, elle la bidouille, au sens noble du terme). Nous avons été rejointes par des ami·e·s, pour les animations ou pour nous soutenir sur le plan organisationnel.

Cette association s’adresse aux enfants (ateliers, interventions en milieu scolaire comme celle que j’ai faite il y a quelques mois) et aux adultes qui les entourent. Nous organisons par exemple vendredi notre première rencontre-débat autour de la patentalité et du féminisme avec Béatrice Kammerer.

Nous avons participé à notre premier évènement en juin, en organisant un coin lecture et des ateliers pour enfants au festival féministe G!!!rlz. Nous avons profité de l’été pour créer réellement la structure associative.

Si vous voulez suivre ce que fait l’association, vous pouvez nous rejoindre sur Facebook ou vous abonner à la newsletter de l’association en attendant le site. Et si vous voulez nous soutenir et nous rejoindre, il suffit de compléter ce formulaire qui nous permettra de mieux vous connaître. Dès que votre demande d’adhésion est validée par le bureau de l’association, nous vous envoyons un lien qui vous permettra d’adhérer pour de bon !

Logo_SLIP

Cette association explique aussi (entre autres) pourquoi j’ai été aussi peu présente sur ce blog ces derniers temps. Mais un des objectifs de l’association est de développer une bibliothèque jeunesse antisexiste, et j’aurai donc l’occasion de vous parler ici de nombreux ouvrages ! J’ai aussi dans les tuyaux la constitution d’une bibliographie, mais ça demande encore un peu de maturation…

A très bientôt !