Liens de la semaine

Les liens de la semaine (15 juin 2014)

On commence avec l’analyse sur Twitter de Comment plaire aux garçons et de Comment plaire aux filles par @SaptePupici et @FloZ. Je les ai rajouté en lien dans mon article sur Comment plaire aux garçons.

Je je vous parlais la semaine dernière des menaces sur l’ABCD de l’égalité, les reacs en profitent pour attaquer à nouveautés ABCD et les nouvelles news publient un article sur le sujet.

Une sélection de livres contre le sexisme en littérature jeunesse par la librairie Ombres blanches à Toulouse.

Et des articles sur deux albums antisexistes, Salut ! de Perrine Dorin par Claire et Votez Victorine de Claire Cantais dans le cabas de Za.

Les liens de la semaine (8 juin 2014)

Cette semaine :

– un entretien avec Jessie Magana sur le site Breizh Femmes. Elle y parle de ses livres, mais aussi de ses actions auprès des scolaires, des éducateurs :

 « J’envisage vraiment ces livres comme un point de départ ; ce qui m’intéresse c’est d’intervenir auprès de parents ou de professionnels, dans les classes, etc. (…) On peut semer des graines à n’importe quel âge mais c’est vrai que pour moi, l’idée c’est vraiment d’impliquer les parents, les enseignants et les éducateurs, dès la petite enfance. C’est par la construction des rôles dans la toute petite enfance – le petit garçon qui joue aux petites voitures, la petite fille qui joue à la poupée – qu’on développe des capacités et des aptitudes différentes qui ensuite vont induire un conditionnement pour choisir tel ou tel métier. Il ne s’agit pas de stigmatiser ; on est tous, et moi aussi, conditionnés par notre identité sexuée ! »

– l’ABCD de l’égalité sera-t-il toujours d’actualité à la rentrée ? Après un article du Figaro qui évoquait la « gêne » de Benoit Hamon, ministre de l’éducation nationale, par rapport à ces ABCD, un article de Madmoizelle défend vigoureusement ces ABCD en rappelant, grâce à de nombreux liens et références, l’importance d’éduquer à l’égalité dès le plus jeune âge, et le rôle de l’école. Un article à mettre entre les mains de tous ceux qui veulent en savoir un peu plus sur les conséquences du sexisme en France, et sous les yeux de tous ceux qui nient les conséquences voir l’existence de ce sexisme. Un article du monde « le gouvernement cherche une issue pour les ABCD de l’égalité » analyse la chose du point de vue politique. Et pour celles et ceux qui veulent en savoir un peu plus sur l’ABCD de l’égalité, j’ai mis des liens intéressants à la fin de cet article.

– L’émission « l’as-tu lu mon petit loup », émission sur la littérature jeunesse sur France Inter, était le dimanche 1er juin consacré à « la déclaration des droits des filles » et « la déclaration des droits des garçons » d’Elisabeth Brami et Estelle Billon-Spagnol (Talents Hauts). On peut la réécouter ici.

Et retrouvez toujours les liens sur la page facebook du blog ! Bonne lecture.

Les liens de la semaine (1er juin 2014)

Cette semaine :

Une sélection des livres des éditions Didier Jeunesse qui abordent la question de l’identité fille/garçon. On y trouve des livres d’Ilya Green, de Stéphane Servant…

Légothèque, un blog de l’Association des Bibliothécaires de France un blog sur les bibliothèques, la construction de soi et la lutte contre les stéréotypes. Il s’intéresse à la fois à l’antisexisme et au multiculturalisme.

Je découvre en retard que l’université Lyon 1 a organisé le 5e festival science et manga sur le thème du genre. Si la manifestation est terminée, on peut encore trouver sur le blog du festival des ressources intéressantes, en particulier une sélection de mangas analysés du point de vue du genre et des conférences filmées.

Une présentation des éditions Talents Haut par Camille Labousse. Son article a été commenté sur les vendredis intellos.

Pour ce qui est des livres antisexistes, la maison d’édition Des ronds dans l’O publie des bandes dessinées regroupant des courts récits d’auteurs et d’illustrateurs différents, intitulées En chemin, elle rencontre, sur les droits des femmes. L’éditeur leur a consacré des pages internet détaillées, avec présentation du projet et lien vers des articles de journaux ou de blogs qui en parlent. Le  premier volume s’intitule les artistes s’engagent contre la violence faite aux femmes, le second les artistes se mobilisent pour le respect du droit des femmes et le dernier les artistes se mobilisent pour l’égalité Femme-Homme. Ce dernier volume est également présenté (avec des images) par Noukette.

Je vous invite également à lire l’article de Delivrer des livres sur On n’est pas des poupées, mon premier manifeste féministe de Delphine Beauvois et Claire Cantais (la ville Brûle, 2013) et un article de Toute la culture sur la déclaration des droits des filles et la déclaration des droits des garçons d’Elisabeth Brami et Estelle Billon-Spagnol (Talents Hauts, 2014).

Et retrouvez toujours les liens sur la page facebook du blog ! Bonne lecture.

Les liens de la semaine (25 mai 2014)

Cette semaine :

Ca y est, l’émission « Ecoute, il y a un éléphant dans le jardin » du 14 mai peut être réécoutée en ligne. L’invitée est Jessie Magana, auteure entre autres de :

  • Comment parler de l’égalité filles-garçons aux enfants, de Jessie Magana, le Baron perché, pour adultes
  • Riposte ! comment répondre à la bêtise ordinaire, de Jessie Magana, illustré par Alain Pilon, Actes Sud junior, à partir de 9 ans
  • Les mots indispensables pour parler du sexisme, de Jessie Magana et Alexandre Messager, Syros, pour grands ados et adules

Je n’ai pas encore eu le temps de l’écouter, mais je suis sûre que c’est passionnant, et j’ai justement prévu de vous parler très bientôt des documentaires pour ados de chez Syros.

 

Un article d’une bibliothécaire sur la nécessité de proposer aux enfants des livres variés et des livres qui abordent entre autres les questions d’égalité des sexes (et sur le fait que ça se fait dans le cadre d’une politique d’acquisition réfléchie) : « Les documentaires comme les albums et les romans traitent parfois de sujets de société comme la famille, la parité, le sexisme ou encore l’homosexualité. Ce sont des thèmes qui intéressent les enfants au même titre que les volcans ou les dinosaures. Si le traitement de l’information est adapté dans le documentaire, si le roman et l’album présentent de vraies qualités littéraires alors le livre sera acheté. » 

Un compte-rendu de lecture sur le livre de Catherine Monnot, Petites filles d’aujourd’hui, l’apprentissage de la féminité (Autrement, 2009), découvert grâce au blog de l’institut Egaligone.

Un article du blog Des livres et des enfants à propos de l’album Votez Victorine de Claire Cantais (qui avait déjà illustré On n’est pas des poupées, mon premier manifeste féministe). Encore un album dont il faut que je vous parle !).

 

Et retrouvez toujours les liens sur la page facebook du blog ! Bonne lecture.

 

 

Les liens de la semaine (18 mai 2014)

Un article de tout à l’égo sur Blanche-Neige de Walt Disney qui revoie à une étude sur la vision de la femme dans Blanche Neige et dans deux de ses adaptations, le dessin animé de Disney et le film Blanche-Neige et le chasseur de Rupert Sanders (avec Kristen Stewart).

 

Un bel exemple de sexisme dans Picsou magazine (dans un numéro datant de 2007, source ici).

picsou-mag-sexiste

 

Heureusement, le guichet des savoirs lui a apporté une réponse sérieuse et passionnante. (le guichet du savoir est un service de question réponse de la bibliothèque municipale de Lyon qui répond en 72 heures aux questions de ses lecteurs sur tous les sujets). J’en ai profité pour fouiller un peu sur leur site et celui de la bibliothèque municipale de Lyon et j’y ai trouvé de nombreuses ressources intéressantes. Je vous les présente demain.

– Un article intitulé Filles et garçons dans la littérature jeunesse, A bas les stéréotypes ? d’Anne Cordier qui analyse des romans pour la jeunesse majoritairement publiés dans les années 1990.

– Un article sur le mythe des amazones dans la littérature jeunesse.

– Un article intitulé Les REB-ELLES dans la littérature jeunesse qui parle des héroïnes de  Angélique boxe un roman de Richard Couaillet, Pique et pique école et drame écrit par Jo Hoestlandt et illustré par Marc Daniau et La forêt de Miyori, un manga signé Hideji Oda.

Voilà pour cette semaine !

Les liens de la quinzaine (11 mai 2014)

J’ai encore sauté un dimanche de publications pour cause de vacances… Mais je poste plus régulièrement ces liens sur la page facebook du blog, n’hésitez pas à venir m’y rejoindre !

 

On commence avec un article datant de février qui évoque les attaques contre la littératures jeunesse au nom de la lutte contre la « théorie du genre » (découvert grâce à l’observatoire de la théorie du binaire).

On poursuit avec un passionnant entretien vidéo avec Catherine Dufour, auteur de Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas devenir princesses, livre présenté par Maia Mazaurette ici.

Ensuite, la publication d’un livre qui a l’air très intéressant : Comment parler de l’égalité filles-garçons aux enfants de Jessie Magana aux éditions du Baron Perché.

Et des chroniques sur de chouettes albums : Boucle d’ours de Stéphane Servant et Laeticia le Saux en lecture collective à l’ombre du grand arbre et Comme une princesse de Brigitte Minne et Merel Eyckerman sur Actualitté.

 

Voilà pour aujourd’hui !

Les liens de la quinzaine (27 avril 2014)

Désolée pour la longue absence, grand week end + panne d’internet !

Mais je reviens avec des liens.

Des chroniques croisées de la mare aux mots et de Maman Baobab avec une sélection d’albums jeunesse antisexistes. Deux blogs que j’adore sur ce sujet, c’est à découvrir absolument.

Un entretien avec la sociologue Marie Duru-Bellat à propos du rôle de l’école pour l’apprentissage des valeurs d’égalité entre les sexes (découvert via la page facebook des vendredis intellos)

Et même si ce n’est pas le sujet direct de ce blog, un article sur la diversité (ou plutôt l’absence quasi totale de diversité) dans les albums pour enfants (parce que si j’avais plein de temps, j’ouvrirais un troisième blog sur ce sujet) (grâce à Chlop).

Et à partir d’aujourd’hui, même si je continuerai à publier des articles de liens le dimanche, je vais essayer de les mettre au fur et à mesure sur la page facebook du blog.

Les liens de la quinzaine (13 avril 20104)

La semaine dernière, je n’ai pas eu le temps de chercher des liens, mais je me rattrape, en voici donc une double dose cette semaine :

Raconte moi une histoire non sexiste, un article de Slate un peu ancien (2012) mais toujours d’actualité et proposant de nombreux liens intéressants qui raconte une formation de l’association Adéquations pour pour « apprendre à chasser le sexisme dans la littérature de jeunesse ».

Des livres de fesses pour la jeunesse sur Bodoi (lien repéré grâce à Gabriel de la mare aux mots).

5 livres à offrir à ta petite soeur (ou à ton petit frère, ça marche aussi) sur mademoizelle (grands ados, jeunes adultes).

– Après avoir parlé de la représentation des genres dans les films de Disney, je vous encourage à regarder ce que ça donne si les héros de Disney et d’autres films d’animation changent de genre, d’après Samikichan.

Une image tirée d’un livre d’éducation sexuelle des années 60 à découvrir sur le blog de Si tu veux (magasin de jouet que j’ai très envie de découvrir, au passage).

– Dans la série Mythes, légendes et femmes sur Mademoizelle, après la fée Morgane dont j’avais déjà parlé, découvrez les sirènes et les Valkyries.

 

Pour élargir un peu, un article passionnant sur l’école, une analyse des pratiques enseignantes (souvent inconscientes) et qui donne des pistes pour aller vers plus d’égalité : genre et pratiques scolaires : comment éduquer à l’égalité de  Nicole Mosconi.

 

Les liens de la semaine (30 mars 2014)

– Le blog à l’ombre du grand arbre propose un article intitulé Drôle de genre avec une « petite sélection d’ouvrages dont les héros sont des héroïnes, et pas moins valeureuses » et un entretien avec Delphine Beauvois, auteure de On n’est pas des Poupées et Mélanie Delcourt, éditrice chez Talents Hauts.

 

– Grâce au lien précédent, je suis tombée sur un article du blog 3 étoiles sur deux albums qui me tiennent particulièrement à coeur : Marre du Rose de Nathalie Hense et Ilya Green dont j’ai déjà parlé ici et l’histoire de Julie qui avait une ombre de garçon de Christian Bruel, Anne Galland et Anne Bozellec.

Cette semaine, à la bibliothèque, nous avons découvert que notre exemplaire de l’histoire de Julie avait été censuré par un lecteur, qui a collé sur le passage qui ne lui convenait pas un post-it avec écrit en gros, en rouge et avec un point d’exclamation « CENSURÉ ! ». Autant vous dire que ça m’a donné deux fois plus envie d’en parler !

 

– Je vous parlais la semaine dernière de deux articles de Katy Guest concernant la décision de The Indépendant de ne plus chroniquer de livres « pour filles » et « pour garçons ». Le second article a été à son tour traduit en français par l’observatoire de la théorie du binaire.

 

Voilà pour cette semaine !

Les liens de la quinzaine (23 mars 2014)

J’étais en vacances la semaine dernière, voilà donc une double dose de liens !

– Une intervention de Gael Aymon, auteur engagé dans la lutte contre les stéréotypes dans la littérature jeunesse, à propos de la polémique récente (découverte grace à Chlop) :

Ces polémiques ont aussi mis en évidence un isolement de la littérature jeunesse. Peu ou pas d’auteurs, ni d’éditeurs, de littérature générale pour s’émouvoir de ce que cette mise en cause des livres jeunesse représentait une attaque en règle contre tous les livres. (…). On commence pourtant très souvent par pointer du doigt les livres jeunesse pour mieux s’attaquer ensuite à tous les autres. (…) La littérature jeunesse française a une diversité et une richesse uniques. Aujourd’hui que le soufflé médiatique semble retomber, la crainte de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse et d’une grande partie des professionnels du secteur est de voir s’opérer un glissement insidieux vers une littérature jeunesse à l’anglo-saxonne, sans prise de risque, n’abordant aucun sujet délicat ni thème de société. Une littérature dédiée au divertissement, sans fond, ni ambitions autres que commerciales. Notre profession était déjà extrêmement précarisée. Nous craignons donc une autocensure des auteurs et une frilosité des éditeurs face aux risques économiques que représentent désormais certains sujets. Frilosité des libraires aussi, peu tentés de se retrouver avec de coûteux stocks de livres polémiques sur les bras, mais également des enseignants, livrés à eux-mêmes, qui ne se risqueront plus à étudier en classe des ouvrages susceptibles de leur attirer les foudres de certains parents devenus suspicieux.

– Une représentation de la pièce « Oh Boy » (adaptée du roman de Marie-Aude Murail) devant une classe de primaire a été annulée par l’inspection académique par crainte d’une réaction hostile des parents d’élèves, car le personnage principal est homosexuel. Voilà un article de l’express sur le sujet, le communiqué de presse du syndicat Sud, une analyse sur le blog de Pierre-Michel Robert et une réaction de Lu-cie and co. Personnellement, je n’ai pas vu la pièce mais je considère le roman de Marie-Aude Murail comme un chef d’oeuvre. Et cela me semble une bien triste illustration de la « frilosité » et de « l’autocensure » dont parle Gael Aymon.

– Une analyse théorique de la littérature jeunesse engagée en deux partie (début, fin)  et un article sur la notion d’adulte caché par Clémentine Beauvais qui me semblent indispensables pour réfléchir à la littérature jeunesse antisexiste.

– Dans libération, Philippe Reigné se demande s’il faut brûler le club des cinq dans lequel « Claude a horreur d’être une fille et, pour lui faire plaisir, nous l’appelons Claude, ce qui fait plus masculin » (je modererais quand même l’aspect « révolutionnaire » du club des cinq en rappelant que le personnage d’Annie est au contraire très stéréotypé. Un exemple : « Annie avait fait griller du pain, et les garçons lui dirent qu’elle était une fameuse petite ménagère. Ce compliment la combla de joie.« ).

– Je vous avais déjà mis un lien vers la pétition  Lets Books be books qui lutte contre les livres « pour filles » et « pour garçons », voilà la réaction en anglais de la critique littéraire à The Independant Katy Guest qui annonce que les livres « pour filles » ou « pour garçons » ne seront plus chroniqués et le second article qu’elle a écrit pour répondre aux commentaires sur le premier article. Le premier article a été traduit en français par l’observatoire de la théorie du binaire, tumblr que je viens de découvrir mais qui est déjà dans mes favoris, qui propose chaque jour des ressources sur le thème du genre.

– Un article d’Anne-Charlotte Husson qui regroupe des ressources pour parler de féminisme et du genre à des enfants et des ados.

 

bonne lecture !