des ronds bleus pour les garçons, des ronds roses pour les filles (Vive les stéréotypes, 15)

après la récré

Dans Après la récré de Christophe Loupy (Milan, 2015), l’auteur a décidé de représenter les personnages par des ronds. Et devinez quelles couleurs il a choisi ?

Bleu pour les garçons et rose pour les filles, bien sûr !

image image

Précisons que ce choix de différencier uniquement les garçons et les filles n’a pas d’intérêt dans le livre au niveau narratif. Le choix graphique aurait par exemple pu être une occasion d’insister sur la variété des enfants en proposant des couleurs différentes. Après tout, on sait depuis Petit bleu et petit jaune de Léo Lionni que les enfants peuvent être des ronds de toutes les couleurs.

Mais malheureusement c’est souvent plus confortable de reproduire les stéréotypes…

Cet auteur avait déjà publié Dans la cour de l’école sur le même principe.

dans la cour de l'école loupy Visiblement cet album est souvent exploité en maternelle. Et je comprends parfaitement l’intérêt au niveau des capacités d’abstraction, de représentation dans l’espace, etc. Mais dans les idées d’exploitation en classe, on note rarement une remise en cause des stéréotypes, bien au contraire. On propose de trier les enfants de la classe avec les filles sur fond rose et les garçons sur fond bleu, ou on réalise un petit livret sur le même principe, avec les filles qui jouent d’un côté, les garçons de l’autre (même si le texte précise que ce n’est que « parfois », c’est cette situation qui est illustrée), et quand un garçon est du côté des filles, « mais il y a un garçon qui s’est trompé ». Quand l’école reprend les stéréotypes qu’elle est censée combattre…

Publicités

3 commentaires

  1. Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis. Oui les couleurs bleus et roses sont choisies, d’autres couleurs auraient pu être prises, c’est pas si gênant. Mais bon faut bien râler…
    Oui on fait la distinction fille et garçon, je suis étonnée que ça te choque. Cet après midi j’ai donné qqch aux filles et autre chose aux garçons, l’un d’eux a réagi « ah mais A. est une fille ?? » Il est en cm1…… eh oui faut dire que cette fille fait du foot et traîne avec les garçons, mais de là à la considérer comme tel, j’étais abasourdie !
    Pour passer moi même du temps dans la cour de l’école en maternelle : la plupart du temps les filles jouent avec les filles et les garçons jouent avec les garçons. Si dans le livre il y a « oh un garçon s’est trompé », ce n’est pas pour dire bouh un garçon joue avec les filles et entretenir les stéréotypes, mais plutôt pour que les enfants comprennent à ce moment là que les filles sont représentées par les ronds roses et les garçons par les bleus (oui, je sais, tu trouves déjà ça mal…), tout comme dans ce livre il est dit « les grands d’un côté, les petits de l’autre » (ça tu n’en parles pas, c’est aussi un stéréotype ?), juste pour faire travailler la notion de petit et de grand qui fait partie des apprentissages en maternelle… Cet album est GENIAL, sauf pour les couleurs si vrailent c’est choquant, mais le reste… il permet de faire tellement de choses…
    Merci en tout de m’apprendre qu’une suite est parue, je ne le savais pas ! 😉

  2. Auntemps pour, j’ai lu trop vite, je pensais commenter sur le blog de la personne au dessus ayant commenté ici, me suis trompée. .. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s