Un an déjà ! Résultats du concours

J’ai un peu de retard pour le tirage des résultats. Ca devient une habitude ces derniers temps… Mais vos commentaires m’ont fait très plaisir ! Ma liste de livre à lire ou à commenter sur ce blog s’est enrichie de plusieurs titres !

Trêve de bavardage.

C’est Lilyla qui gagne les mots indispensables pour parler du sexisme.

Et c’est Chloé qui gagne l’histoire de Julie qui avait une ombre de garçon.

Et puis je me suis dit qu’il fallait que je me prête au jeu aussi. Mon livre jeunesse antisexiste préféré… La question n’est pas facile parce que j’en ai lu ou commenté beaucoup. Tous les titres qui apparaissent actuellement dans l’onglet Livres sont des coups de cœur, et ce n’est qu’un début ! J’ai cependant une tendresse particulière pour Marre du rose de Nathalie Hense et Ilya Green.

Quant au livre qui m’a poussé à m’intéresser au féminisme… Je me suis toujours considérée comme féministe. J’ai souvent dit que j’étais féministe, mais pas militante. La lecture de Contre les jouets sexistes aux éditions l’Echappée m’a beaucoup marquée.

contre les jouets sexistes

J’en avais d’ailleurs fait un (long) résumé sur le site des vendredis intellos, avec une introduction consacrée à l’injonction à un genre, une première partie à la construction de la féminité et de la masculinité, une seconde partie à la norme hétérosexuelle et enfin une troisième partie aux alternatives et aux luttes.

Et puis je peux citer aussi ma voiture de Byron Barton, un album pour enfant, un des chouchous de mon fils qui a l’intérêt de s’éloigner de certains clichés. Et pourtant, après quelques mois à travailler avec des tout-petits à la bibliothèque, je me suis rendue compte que je le proposais beaucoup plus souvent à des petits garçons qu’à des petites filles parce que je me disais inconsciemment « un livre sur les voitures, ça va leur plaire ». C’est un point de départ de mes réflexions sur une littérature jeunesse antisexiste, et donc une des origines de ce blog!

Publicités

2 commentaires

  1. Par rapport à cet album que tu cites de Byron Barton « Ma voiture », j’ai déjà entendu dire une maman dire à sa fille que ce n’était pas pour elle !!!! En tant que bibliothécaire, je lui ai dit que si c’était aussi pour elle !!! D’ailleurs les filles conduisent aussi des voitures, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s